Pourquoi et comment investir dans l’immobilier ?

Avec la rentabilité d’un investissement locatif, acheter un bien est l’une des solutions vous permettant de mieux gérer votre retraite. Il peut s’agir d’une maison étudiante, en ville, traditionnelle ou encore moderne. En optant, par exemple, pour un investissement à crédit, votre portefeuille ne sera pas épuisé. En effet, en mettant en location le bien, vous pourrez rembourser et même gagner en plus. Et c’est avec ces revenus que vous pourrez, entre autres, améliorer votre situation, à la retraite.

Privilège de l’investissement locatif neuf

Le dispositif Pinel, mis en application depuis le 1er septembre 2014, est certainement mieux que son devancier, le Duflot. Le Pinel est, en effet, plus flexible, malgré la similarité de la trame (vous tirez profit d’une remise au niveau des impôts pour l’acquisition d’un immobilier neuf que vous vous engagez à mettre en location pour une période déterminée, en honorant des plafonds de ressources des locataires ainsi que des maxima de loyer qui changent selon la surface du bien ainsi que sa localisation). De ce fait, l’engagement locatif peut être de 6, 9 ou 12 ans, accompagné d’une remise proportionnelle au niveau des impôts, de 12, 18 ou 21 % de la somme de l’investissement (9 ans auparavant, avec un avantage fiscal de 18 %). Investir dans l’immobilier est donc une bonne solution de placement.

La fiscalité vous avantage

 Avec votre souhait d’acheter un bien immobilier, notamment un neuf, une remise de 21 % au niveau des impôts est possible, grâce à la loi Pinel, et ce sur 20 ans. Avec l’appui de la loi Censi-Bouvard, c’est une remise allant jusqu’à 11 % sur impôt que vous pourrez bénéficier, en mettant en location un appartement avec meubles. Également, en fonction de votre statut, vous pourrez tirer avantage de jusqu’à moins 20 ¨% sur la TVA. Pareillement, des remises importantes vous seront octroyées, en réhabilitant un vieil immeuble qui se trouve dans un quartier protégé et dont vous êtes propriétaire. C’est grâce à la loi Malraux que vous aurez ces remises. Et si vous faites l’acquisition d’une maison classée MH, avec la loi Monument Historique, vous aurez un « plus fiscal ». La plus-value est le fait que vous remettiez en vente un immobilier acquis à une somme supérieure à celle à laquelle vous l’aviez acquis. Avec les taxes fiscales, vous pourrez réglementer vos gains, mais, tout de même, il y a un bénéfice à faire. Ce qui est très captivant est que votre plus-value soit exemptée  de tout impôt dans des cas comme la rétrocession d’un bien à une somme inférieure ou égale à 15 000 €, la remise en vente d’un bien immobilier que vous avez gardé pendant plus de 30 ans, quand le revendeur perçoit une pension de vieillesse ou est un infirme.

Les autres bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

 Toujours en ce qui concerne la rentabilité d’un investissement locatif, eh bien, avant de vous lancer dans votre projet d’acheter un bien immobilier, l’effet de levier et le rendement sont autant de points à connaitre, en vue de flamboyer dans votre placement. L’effet de levier est le procédé qui épuise le moins votre portefeuille et qui vous fait réussir aisément dans votre mise. Il consiste à faire un  emprunt d’argent (au sein d’une banque par exemple) pour investir dans l’immobilier. Le placement ne vous coutera quasiment rien, étant donné que ce seront vos locataires qui vont payer le loyer. Tout le reste sera à vous, après le remboursement. Mais vous devrez vous assurer que votre bien immobilier soit de qualité. Par ailleurs, investir dans l’immobilier locatif vous donne un rendement qui varie de 1 à 10 %. Bien qu’autour de ce rendement, il existe maintes polémiques non fondées, vous devez garder à l’esprit qu’en fait, même dans le cas d’un prêt pour commencer, vos locataires vous aident beaucoup dans le remboursement. Leurs loyers mensuels sont pour vous une assurance vous permettant de solder l’argent que vous avez emprunté. Par ailleurs, votre remboursement sera effectif si vous arrivez à trouver un investissement de 100 %.